• L'infrastructure de Chercheurd.art
  • 8 mai 2019
  • A. Dupin

Des outils très appréciables

Sans l’aide de plusieurs outils logiciels performants et innovants, ce site ne serait guère envisageable, de par sa complexité, d’une part, et parce que, aujourd’hui, un site requiert tant de compétences diverses qu’il est difficile, voire impossible d’y faire face seul, comme cela était encore le cas il y a une vingtaine d’années, lorsque je me suis aventuré sur l’immense toile du Web.

Voici ceux que j’ai utilisé, sélectionnés pour leur qualité de programmation, leurs fonctionnalités, leur flexibilité d’emploi et aussi leur simplicité de mise en œuvre.

11ty

Le principal outil que j’utilise est le générateur de site statique Eleventy, dont la conception et la programmation sont dues à Zach Leatherman. Bien que ce générateur n’ait fêté que récemment son premier anniversaire, il m’a paru immédiatement très prometteur et une excellente alternative aux poids lourds du secteur que sont Jekyll, Gatsby ou Hugo. Moins établi que ceux-ci, Eleventy est cependant tout aussi puissant et performant et offre un environnement de développement pléthorique, grâce à son apartenance à l’écosystème logiciel Node reposant sur le langage de programmation Javascript, le langage du Web.

Github

Pour héberger les nombreux fichiers correspondants aux pages du site Chercheurd.art ainsi que les images haute-définition qu’il présente, Github est le choix tout naturel vers lequel je me suis tourné, rejoignant ainsi la vaste communauté des programmeurs utilisant ses inépuisables fonctions de publication, et le fait que MicroWEB ait récemment acquis ce gigantesque dépôt de programmes en tous genres, libéralement offerts à l’usage de tous les programmeurs, ne perturbe en rien les nombreux avantages qu’il procure.

Si le code source fournit à Eleventy pour construire la totalité du site n’est pas disponible en libre accès sur Github, la totalité des pages du site est néanmoins consultable afin d’examiner de près, pour ceux que cela intéresse, l’envers du décor.

Netlify

Pour faciliter le déploiement du site, de manière à accélérer son accès, quel que soit l’endroit où l’on se trouve pour le consulter, je fais appel à un site de distribution bien connu des développeurs: Netlify, offrant ce que l’on nomme dans le jargon du Web un réseau de distribution de contenu (CDN: Content delivery network). Les fichiers de Chercheurd.art sont ainsi répliqués sur de nombreux serveurs autour de la planète ce qui évite de pénaliser les visiteurs francophones situés à l’autre bout du monde… (même en voyage aux antipodes de la France, vous pourrez rendre une petite visite à ce site sans délai de chargement!).

Plausible

Enfin, pour mieux cerner les attentes et évaluer l’intérêt de telle ou telle page figurant sur le site, j’ai recours, non pas au cyclope du Web, Google et à son programme de traçage des consultations de site Web, Google Analytics, car il y aurait beaucoup à dire sur les méthodes parfois fort intrusives de ce système, mais à un tout nouveau progamme, dont la simplicité, l’inventivité et, surtout, le respect des règles de confidentialité que je tiens à préserver, m’ont séduit. Bien que tout nouveau de conception, Plausible offre en effet toute les garanties que je recherche et une interface de consultation simplifiée qui correspondent beaucoup mieux à l’esprit de Chercheurd.art que le mastodonte de Google.

Réseaux sociaux?

Non, pas de réseaux sociaux pour Chercheurd.art, car trop de problèmes de confidentialité en découlent et je ne vois guère, du moins pour le moment, l’utilité du type de communication qu’ils invoquent. De toutes façons, si le besoin se faisait sentir, ce n’est ni vers Facebook, ni Tweeter que je me tournerais, mais vers des alternatives beaucoup moins exposées, et sans doute plus fiables quant à leur intégrité, du genre Mastodon ou Riot.

Mais encore?

Si vous souhaitez en savoir encore un peu plus sur les entrailles de Chercheurd.art, je suis tout à fait disposé à vous en dire plus: il vous suffit, pour cela, de me contacter directement en précisant les points sur lesquels vous souhaitez obtenir de plus amples détails.

NOTES | VERSIONS

notes

  1. Et oui, les concepteurs de générateurs de site statique adorent la littérature!

Versions

  1. 8 mars 2019
    Version initiale.